Le Pli n° 117 (1/2010)

Editorial

L’important, c’est la rose …

Un grand merci à Naomiki et à Patrice qui ont investi beaucoup de temps et d’énergie pour ce Pli un peu particulier, entièrement consacré à la rose. Et pas n’importe laquelle : une rose pentagonale conçue à l’image de l’églantine, la « rose botanique ». Avec seulement cinq pétales, elle est pourtant à l’origine de la plupart des rosiers qui fleurissent nos jardins. Et face aux aléas du quotidien, il est parfois bon de se rappeler que l’important, c’est la rose…

Heureusement, de nombreux lecteurs du Pli ont témoigné leur soutien, remerciements et encouragements à l’ensemble des bénévoles du MFPP, un peu essouffmés ces derniers temps. Nous avons lu avec plaisir vos réponses au questionnaire « Quel sera le Pli de demain ? », certaines inimalistes, d’autres rigolotes ou expansives, allant jusqu’à combler tout le blanc de la feuille !

Ce qui se dégage majoritairement de ces réponses, c’est votre attachement au Pli, le souhait de le recevoir quatre fois par an, en 32 pages, avec plus de diagrammes pour autant de textes. Si ce n’est pas envisageable dans l’immédiat, nous allons néanmoins faire au mieux pour maintenir la périodicité de quatre numéros par an. Les diagrammes les plus demandés sont les modulaires, les animaux, les fleurs et plantes, et les objets pratiques et décoratifs. Quant aux textes, les entretiens avec des professionnels du pliage caracolent en tête, suivis des explications techniques, des applications scientifjques et artistiques de l’origami, et des sujets proches du pliage : histoire, papier, mathématiques, enseignement… On cite ici les réponses les plus fréquentes, elles peuvent servir de source d’inspiration à chacun, sansoublier les réponses originales : courrier des lecteurs,  logiciels de diagrammes, pliages et contes pour enfants, qui méritent aussi une place au sein du Pli.

Au reproche de « parisianisme » qui émanerait des derniers numéros, il s’agit simplement du fait que ceux qui s’occupent du Pli résident en Île-de-France et sont donc principalement informés de ce qui se passe dans leur région, malgré une réelle volonté ’ouverture sur la France et l’étranger.

Enfin, le numérique : site Internet ou blog, il est 1indispensable de créer un lieu d’échanges pour la communauté du Pli. Espérons que les Rencontres de mai à Carcassonne auront fait avancer la question…

Encore merci pour toutes vos réponses, elles reflètent la diversité et la cohésion entre plieurs. Pourprolonger cette expérience, et dans l’attente d’un site Internet, envoyez-nous dès maintenant vos brèves, remarques, « coups de cœur » ou « coups de gueule », qui inaugureront la section « courrier des lecteurs » du prochain numéro.

Yves Clavel et Sofie Creten

Table of contents

Articles

  • Naomiki Sato : un Japonais à Paris (autoportrait)
  • Petite histoire sur ma rose pentagonale de Naomiki Sato
  • L’art appliqué de Tuan Luong
  • Les oiseaux de papier de Jean-Paul Cordier (exposition en Charente)

Diagrams

  • Rose avec feuille et calice (version 1) de Naomiki Sato

Téléchargements

Download documents is for member only.

  • lepli_117_ebook