Couverture du Pli n°132

Articles

  • Sculpture et origami par Sébastien Limet
  • Histoire de l'origami (1ère partie) par Guillaume Denis

Diagrammes

  • Coquelicot de Viviane Berty
  • Fine Napkin Rose d’Alizée Glasser
  • Orchidée de Christophe Boudias
  • Iris des marais d'Aurèle Duda
  • Étiquette de jardin de François Verdier

Éditorial

Pourquoi participer à un projet européen ?

 Pour la préparation du livre d’origami européen, projet initié par Mark Bolitho, chairman de la British Origami Society, le MFPP ainsi qu’une douzaine de pays européens ou sympathisants, ont dû s’organiser pour établir un protocole de sélection de 5 diagrammes. Dès le début, divers problèmes très concrets se sont posés : qui sélectionnera ? Qui prendra les décisions aux différentes étapes ? Quels seront les critères de choix ?

Le Conseil d’Administration du MFPP a opté pour le protocole suivant : un appel à candidatures et ensuite, sélection finale des diagrammes par une commission. Je remercie les membres de cette commission dont j’ai également fait partie (tous bénévoles bien entendu !), Tudor Balan, Yves Clavel, Guillaume Denis, Aurèle Duda et François Dulac Je peux témoigner de leur implication, de leur scrupuleuse honnêteté, et du soin avec lequel ils ont examiné tous les documents. Nous avions à choisir parmi 12 propositions. Aucune n’était parfaite (les 5 diagrammes choisis ont tous été retravaillés, sauf le diagramme d’Éric Joisel) mais toutes étaient intéressantes. Fort heureusement les 5 choix ont été quasi unanimes, même s’il subsiste encore bien des regrets ! Retenons que les diagrammes français ont déjà un caractère international, car les créateurs ont parfois collaboré avec des diagrammeurs étrangers : Paula Versnick pour Michel Grand, Pere Olivella pour Sébastien Limet et Christophe Boudias est actuellement expatrié en Colombie.

Le critère dominant de sélection, bien plus que la qualité esthétique de la photo du modèle terminé, a été la qualité de la conception initiale du diagramme : quand schémas et solfège deviennent un véritable langage international qui ne nécessite aucune traduction. C’est le symbole fort du partage de l’origami, de la générosité particulière du plieur de papier. À cet égard, le diagramme-photo de Lydia Diard pour présenter une tessellation, technique difficile à diagrammer, est remarquable de précision, d’efficacité et de sobriété.

Le magazine français « Le Pli »

Au terme de ces jours de réflexion et de débat, nous sommes heureux de retrouver dans « Le Pli » un florilège, (au sens étymologique !) qui réunit sur un pied d’égalité d’authentiques créations et de simples exercices de style, heureuses trouvailles en jouant avec du papier. Avec toutes ces fleurs, et une astucieuse étiquette de jardin, nous penserons déjà au printemps !

Rappelons que Sébastien Limet et Christophe Boudias qui ont participé à ce numéro représenteront la France dans le livre d’origami européen, tandis que Guillaume Denis et Aurèle Duda également présents dans ces pages ont renoncé à leur candidature car ils faisaient partie de la commission de sélection… Qu’ils reçoivent notre amical salut pour leur scrupuleuse modestie !

Rencontres de Mai 2014 à Colmar Trois-Épis

Grâce au travail d’Aurèle Duda et Louis Eveillard, une nouvelle version de notre site internet sera bientôt accessible avec de nouvelles fonctions et plus de facilités de consultation. Je tiens à souligner les efforts méritants qu’ils ont faits pour s’inscrire dans la continuité du travail de l’équipe précédente, en cela, on peut dire qu’ils ont illustré l’esprit associatif par excellence !

Les inscriptions aux Rencontres 2014 seront ouvertes prochainement sur la nouvelle version du site du MFPP.

Viviane Berty.